Il est normal que le septuagénaire Frank Gehry ait fini par ré-envisager l’Art Gallery of Ontario (AGO) de sa ville natale de Toronto. Lorsqu’il était enfant, Gehry visitait souvent l’AGO et l’effet de ces visites sur lui et sa carrière a été très important. Gehry a vécu la majeure partie de sa vie aux États-Unis, mais le fait de retravailler l’AGO à permis à Toronto de profiter de certains avantages de son énorme talent, avant qu’il ne soit trop tard. Une des premières sources d’inspiration de Gehry a été l’architecte finlandais Alvar Aalto, connu comme le père du modernisme scandinave. L’influence de l’amour d’Aalto pour le bois, et ses lignes architecturales aérée, peut être détecté dans le travail de Gehry dans l’AGO. Qu’il s’agisse ou non d’une pensée envers Aalto quand il a conçu la spirale de contreplaqué pour le hall d’entrée principal est sans pertinence, mais la sensation de l’espace est décidément “Aalto-esque”.

ago