Ayoub Ariba a adopté une démarche liant la fonction et l’esthétique de l’objet, en restant fidèle à la riche identité marocaine. Ainsi, il a toujours été soucieux de la mise en oeuvre, du contraste entre “Authenticité et Modernité”, en conjuguant le patrimoine matériel (et immatériel) en lignes contemporaines. Son expérience lui a permis d’établir un contact constant avec la matière et confronter les différentes contraintes techniques afin de perfectionner ses créations destinées à devenir des futures classiques.

Taha el Qortbi quant à lui, a su développer à l’écart des modes, son propre style tout en respectant l’essence du design, dite “l’esthétique fonctionnelle” et a pu répondre par le design à une problématique, même complexe, en apportant une réponse créative en adéquation avec l’héritage artisanal et culturel marocain.

tarpouffa-by-taha-el-qortbi-et-ayoub-ariba

Ces deux designers proposent une création commune : Tarpouffa. Se distinguant par sa modularité, Tarpouffa représente l’alliance subtile de matériaux naturels. Un tabouret au piétement triptyque en bois massif finement sculpté, sur lequel viens se poser une assise, sous forme d’anneau, tressé en cordon. Une assise (Tarbouch), structure de forme conique, ornée et accessoirisée d’une Choucha (embrase). Cette création traduit l’approche éco-consciente des deux designers. Une assimilation entre le design, l’artisanat et l’écologie, dans un cadre résolument contemporain.

Cette oeuvre a été présentée dans le cadre de la COP 22 au sein de l’espace Holmarcom, qui expose l’éco-design marocain, Zone verte du village.

portrait-taha-el-qortbi-ayoub-ariba