Mini-Living  Respire

Mini-Living est une installation urbaine. D’une part, elle est conçue comme une stratégie d’économie d’espace en milieu urbain. D’autre part, elle facilite l’engagement entre les visiteurs et l’environnement. Ilias Papageorgiou l’a décrit comme étant une maison organisée mais non traditionnelle. Elle serait plutôt « une pile d’atmosphère, de configurations et d’expériences spatiales ». Cet espace a été ouvert au public pendant la Milan Design Week 2017. Dezeen a réalisé le film suivant pour la marque automobile MINI. Le magazine a récemment lancé une initiative qui explore la manière dont le design peut contribuer à un avenir urbain plus lumineux, Dezeen x MINI-Living.





« Contribuer à améliorer la vie urbaine»

Dans ce film exclusif, le chef créatif de MINI Living Initiative, Oke Hauser et le co-réalisateur de Il-IL, Ilias Papageorgiou, expliquent leur collaboration. Le but était d’ installer une maison préfabriquée translucide dans une parcelle urbaine inutilisée à Milan.

« Il s’agit de transformer le logement et les solutions vivantes en un écosystème actif. Il contribue ainsi à l’amélioration de la vie urbaine. Transformer une maison très statique en quelque chose de plus flexible, plus performatif. » Hauser

Mini-living respire, la maison de filtration d'air par Design Maroc

Trois étages recouverts de plantes

La maison dispose de trois espaces de vie principaux. En plus des domaines d’activités collectives, le repos et le sommeil sont primordiales. La maison prototype est développée par MINI Living et la pratique architecturale par New York SO-IL. Composée d’une structure modulaire de trois étages et enveloppée dans un extérieur en maille blanche, la maison MINNI-Living est aussi surmontée d’un toit recouvert de plantes. Enfin, la structure est enveloppée dans un réseau léger recouvert de PVC. Ce dernier sert à filtrer l’air. La maison dispose également d’un jardin sur le toit rempli de plantes conçus pour bénéficier du microclimat urbain.

Mini-living respire, la maison de filtration d'air par Design Maroc

A propos du tissus

Les murs textiles perméables à la lumière séparent l’intérieur de l’extérieur. Ils segmentent aussi les différents espaces à l’intérieur de la maison. Les vues résultantes brouillent l’espace public et privé.

« Un tissu très translucide et purifiant. Avec le soleil, il décompose plusieurs agents et la saleté, premièrement de sorte qu’il se nettoie mais aussi nettoie l’air qui l’entoure alors qu’il filtre le tissu. » explique Papageorgiou.

« Tout est transparent, tout est connecté. Il met ses habitants en contact direct avec les milieux naturels. » Dit Hauser.

Mini-living respire, la maison de filtration d'air par Design Maroc

A propos de la structure

« Cette installation présente de nombreux potentiels en termes de façon d’activer le reste de l’espace. Elle explique aussi ce qu’une maison peut devenir et comment une maison peut effectivement fonctionner. Pour les habitants mais aussi pour l’environnement ». Hauser.

Papageorgiou ajoute : «Cette structure, en amplifiant notre environnement, veut augmenter sa présence et cultiver un sentiment de soin et de responsabilité pour l’espace qui nous entoure».

Mini-living respire, la maison de filtration d'air par Design Maroc Mini-living respire, la maison de filtration d'air par Design Maroc Mini-living respire, la maison de filtration d'air par Design Maroc

Pour en savoir plus sur SO-IL <